CP 138, 1211 Genève 12
Jacques Albohair, 078 600 60 34
info (at) ushagram-suisse.org
www.ushagram-suisse.org

Retour liste récapitulative

 


FINANCEMENT DE PROJETS DE DEVELOPPEMENT DURABLE EN INDE

Fiches individuelles
_________________________________________________________________

Période : 2019-2020
Montants en CHF

 

 




K E C H A L A
Programme de développement d'une zone tribale autochtone
Population aborigène impactée : 2500 personnes, 4 villages
Ethnie autochtone "Paraja". District de Koraput. Etat d'Orissa. Inde
Responsable : M. Pranjal Jauhar, Auro Mira Service Society, New Delhi, Inde.
_________________________________________________________________
P R O J E T - D E - P E R E N N I S A T I O N

3) PROTECTIONS D'ARBRES RESISTANTES AU BETAIL (kcl19-3)

Coût de la protection par plant par an : 70 INR / 1.18 CHF

Pour 2'000 plants : 140'000 INR / 2'366 CHF

TOTAL CHF 2'366
_________________________________________________________________

Descriptif

En 2013, le pourcentage de perte de jeunes plants était de 80%. Nous avions testé des protections durables avec support en métal et grillage. Mais de nombreuses installations ont été dérobées et cette option n'impliquait pas assez les villageois .

Depuis 2014 nous récompensons les propriétaires d'arbres en leur donnant une rémunération. En 2018, celle-ci sera de 70 Roupies (1 Fr) par plant vivant et en bonne santé au bout d'un an. Les protections traditionnelles sont confectionnées avec des broussailles épineuses et leur entretien régulier permet ainsi de préserver leur efficacité.

Cette option a fait ces preuves, le taux de perte étant passé en 5 ans de 80 à 20%. Par ailleurs, il cumule de nombreux avantages : responsabilisation des villageois, implication dans la plantation et rémunération pour leur travail.

Afin de perpétuer cette réussite nous avons besoin de financer ce programme jusqu'à ce que les nouvelles plantations arrivent à maturité et parviennent à une taille suffisante pour résister aux agressions du bétail. En général sauf aléa climatique particulier, cela prend 3 à 4 ans. Avec les récoltes, les habitants diversifient leur alimentation et leurs sources de revenus (+30% en moyenne, soit 1'250 Roupies ou 20 Fr par mois en plus).

 

Fiche avec photos :


Galerie de photos :

- galerie 2018

- galerie 2017

- protections 2015

- protections existantes